Chanson du jour 2020 # 23

Né quelque part : superbe adaptation par Ayo de la célèbre chanson de Maxime Leforestier.

L’original par Maxime Leforestier

Les paroles

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille

On choisit pas non plus les trottoirs de Manille

De Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher

Être né quelque part

Être né quelque part, pour celui qui est né

C’est toujours un hasard

Y a des oiseaux de basse cour et des oiseaux de passage

Ils savent où sont leur nids

Qu’ils rentrent de voyage ou qu’ils restent chez eux

Ils savent où sont leurs oeufs

Être né quelque part

Être né quelque part, c’est partir quand on veut

Revenir quand on part

Est-ce que les gens naissent égaux en droits

À l’endroit où ils naissent

Est-ce que les gens naissent égaux en droits

À l’endroit où ils naissent

Que les gens naissent pareils ou pas

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille

On choisit pas non plus les trottoirs de Manille

De Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher

Je suis né quelque part

Je suis né quelque part, laissez-moi ce repère

Ou je perds la mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.