Dorothea Lange : l’Amérique au coeur

Au coeur de l’Amérique dans une période économique troublée, la photographe Dorothea Lange nous livre un formidable reportage visuel sur la pauvreté et la dignité. À ne pas manquer !

Présentant des œuvres majeures de la photographe américaine de renommée mondiale Dorothea Lange (1895, Hoboken, New Jersey ; 1966, San Francisco, Californie), dont certaines n’ont jamais été exposées en France, l’exposition « Dorothea Lange. Politiques du visible » est articulée en cinq ensembles distincts. Ceux-ci mettent l’accent sur la force émotionnelle qui émane de ces photographies ainsi que sur le contexte de la pratique documentaire de la photographe.

L’émotion est intense et réelle à la vue des personnages hallucinés par la dureté de la vie qu’ils subissent. Emplis de dignité, ils semblent à la fois désabusés et remplis d’énergie.

Une exposition, où est rappelé le lien avec l’oeuvre de John Steinbeck (particulièrement Les raisins de la colère),  est à rapprocher de l’oeuvre de John Ford et ses 2 films sur le dénuement : Les raisins de la colère et Qu’elle était verte ma vallée.

Retrouvez son expo en cliquant ici http://www.jeudepaume.org/?page=article&idArt=3017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.