Vols au-dessus de la famille Perdrix

Séance Rattrapage : Perdrix, sorti en 2019 est la première oeuvre cinématographique de Erwan Le Duc.

Entre amusement et déception, ce film se laisse regarder sans plus.

Le résumé

Pierre Perdrix vit des jours agités depuis l’irruption dans son existence de l’insaisissable Juliette Webb. Comme une tornade, elle va semer le désir et le désordre dans son univers et celui de sa famille, obligeant chacun à redéfinir ses frontières, et à se mettre enfin à vivre.

Le film

Voici un film à la croisée des genres : conte philosophique (un peu), enquête policière (vaguement), chronique familiale (plus affirmée), analyse sociétale (si on veut), mélange de tout (beaucoup…)… Erwan Le Duc pour son premier film crée un univers extrêmement personnel.

Des gendarmes peu autoritaires cherchent des nudistes en lutte contre la société de consommation qui eux-mêmes volent une poétesse déterminée qui rencontre un capitaine au frère spécialiste de vers de terre et à la mère animatrice d‘une émission de radio ayant pour seul auditeur sa propre famille…!

Bref, on suit ces pérégrinations d’un œil amusé, détendu, surpris et parfois ennuyé.

😉 😉

Le réalisateur

Né en 1977 aux Lilas, Erwan Le Duc a écrit et réalisé quatre courts-métrages, dont Le Soldat Vierge sélectionné à La Semaine de la Critique en 2016. Il travaille également comme journaliste pour le service Sports du quotidien Le Monde. Perdrix, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes 2019, est son premier long-métrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.