La Venin : la BD western et en noir et blanc du moment !

Chez Rue de Sèvres, Laurent Astier propose une très belle série westen en 5 volumes (2 à paraître). Le tome 1, paru en 2019 , revient ici en grand format et en noir et blanc. Une épure talentueuse à ne pas manquer.

 

Le résumé

Cette BD débute en 1885, la mère d’Emily exerçant le plus vieux métier du monde à la Nouvelle Orléans dans la maison de passe où se trouvent William, Eugene, Allister, James et Stanley en situation. On retrouve Emily et sa mère, 2 ans plus tard à New Haven à l’université de Yale, où une mystérieuse cérémonie se termine avec la mère d’Emily tenant en joue l’audience constitué des 4 hommes cités précédemment, et prenant l’argent qui était visiblement versé pour la venue d’Emily pour des raisons troubles.

1900 Emily arrive à Silver Creek au prétexte d’épouser un homme qu’elle sait déjà mort. Feignant l’abattement pour ce mariage impossible, elle trouve hébergement dans l’hôtel de la rue principale où doit passer Eugene Mc Grady candidat au poste de sénateur. Emily est venu pour le tuer ce qu’elle fait depuis la fenêtre de sa chambre. Deux inspecteurs de la Pinkerton sont chargés de la retrouver, elle fuit et se retrouve recueilli par une tribu indienne qui va souffrir des exactions de l’armée, elle se retrouve au fort avant de fuir avant que les deux limiers l’attrapent, et l’on comprend qu’elle sa « mission » continue

Le livre

Laurent Astier installe son action dans l’essence même des mythes du western. On y trouve les paysages, les personnages, les ambiances et l’ensemble nous replonge dans les classiques du cinéma de western hollywoodiens et italiens. 

Mais ce serait injuste de ne limiter cette BD qu’à une parodie, il y a une vraie héroïne, une histoire que l’on a plaisir à suivre et un travail en noir et blanc remarquable sublimé par le format de cet album qui est pratiquement au format des planches originales. 

Un très bel ouvrage hautement recommandé.

Pascal Diancourt

 

L’auteur

Laurent Astier

Laurent Astier est né en 1975. Après un passage dans le jeu vidéo, il débute sa carrière d’auteur de bande dessinée en 2001 avec la trilogie d’anticipation Cirk. Pendant ces 17 années, il oeuvre essentiellement dans le genre polar et commet plus d’une vingtaine d’albums. GongAven, Cellule Poison, L’Affaire des AffairesComment Faire Fortune en Juin 40 et dernièrement Face au Mur…Aujourd’hui qu’il maîtrise parfaitement le scénario et le dessin, il revient aux sources d’inspiration de son enfance et de son adolescence; le Western ! Il prend ainsi une nouvelle piste dans sa carrière…avec La Venin, série de cinq albums aux éditions Rue de Sèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.