Cinéma

1917 : le grand film de la 1ère guerre mondiale !

Héroïsme, bêtise, abnégation, solidarité, cruauté… la nature humaine tout entière est incluse dans ce film de guerre étonnant  et détonnant à plus d’un titre.

Le résumé

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Le film

Après « À la poursuite du soldat Ryan » on se demandait si les films de guerre n’avaient pas atteint une sorte de paroxysme à la fois éclatant et inquiétant. 1917 de Sam Mendes parvient, à l’instar de son illustre prédécesseur, à créer un univers narratif unique et fascinant, en filmant en un seul plan/séquence (évidemment mensonger) la course contre le temps de 2 soldats anglais durant la 1ère guerre mondiale.

Tout y est présent : les tranchées, mouroir écoeurant, l’ineptie des stratégies militaires, la bienveillance naïve de soldats cherchant à sauver un ennemi qui, lui, ne les épargnera pas, l’instinct moutonnier des hommes et leur magnifique capacité à incarner tout à la fois des êtres d’une grande pureté et d’une cruauté sans égale.

1917 est un film d’action ; nul le doit l‘oublier pour le parer d’habits qui ne sont pas les siens. L’adrénaline et non la réflexion sur une époque constitue son énergie vitale. En le visionnant comme tel, on ne peut qu’être fasciné.

Bande annonce

Articles similaires

Un commentaire

  1. 1917 quel film rasoir . Rasoir car complètement ridicule . Comment croire à ces 2 anglais propre sur eux bien rasés avec l écharpe autour du cou dans les tranchées en 17 !! .J avais l impression d être à Oxford dans un jeu de piste .
    Et que dire de la vache normande dans la somme sauf qu elle prépare cette scène franchement grotesque du bébé de la française !
    Au moins aussi ridicule que les chutes du Niagara dans la Somme .
    Alors pour les dernières 30 mn très fortes , désolé je dormais un peu .
    Quant à la prouesse technique du plan unique c est super ! Mais je ne vais pas au cinéma pour cela !!
    Amitiés

Répondre à Touchot Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page