Le dernier vice-roi des Indes s’est il trompé ?

Lord Mountbatten, fut nommé  le vice-roi et gouverneur général des Indes.  Il prépara l’indépendance de l’Inde et sa partition avec le Parti du Congrès et la Ligue musulmane, les deux principaux partis nationalistes. Un film démontre l’ampleur de sa tâche et les erreurs qu’il aurait commises. 

Le pitch

Mars 1947. Après 300 ans de domination anglaise, le Palais du Vice-Roi à Delhi ouvre ses portes une dernière fois pour accueillir en grande pompe Lord Mountbatten et sa famille.
Petit-fils de la reine d’Angleterre et nommé dernier Vice-Roi des Indes, « Dickie » Mountbatten devra préparer le pays à l’indépendance. Mais la tâche s’avérera bien plus ardue que prévu. Après d’âpres négociations avec Nehru, Gandhi et Jinnah, perturbées par de violents conflits religieux, il n’aura d’autre choix que d’entériner la partition des Indes et la création d’un nouvel état, le Pakistan.
Dans le même temps, Jeet et Aalia, deux jeunes indiens au service du Palais et que la religion oppose, subiront ces évènements et auront à choisir entre leur amour et leur attachement à leurs communautés.
La décision de Lord Mountbatten va provoquer l’un des plus grands déplacements de population de l’Histoire et ses conséquences se font encore ressentir aujourd’hui.

Le film

Un grand spectacle ! À l’anglaise, sans le savoir-faire américain, mais avec une subtilité somme toute européenne (d’autant plus en ce moment). Les acteurs, Hugh Bonneville, l’Anglais adoré de la série Downton Abbey, et Gillian Anderson sont parfaits.

La reconstitution est telle qu’on est proche d’un documentaire qui se voudrait pédagogique. Mais la duplicité de Churchill n’est qu’effleurée, les tenants et aboutissants religieux si marqués encore aujourd’hui ne semblent pas être aussi présents qu’il devrait l’être et l’histoire trouble entre Edwina Mountbatten et Nehru est complètement laissée dans l’ombre (Pour plus d’information sur cet amour platonique ou non voir http://www.indiablognote.com/article-edwina-mountbatten-et-nehru-8-8-54064224.html)

Quoi qu’il en soit un film attachant et hautement instructif. On se plongera pour plus d’information dans les « Les Enfants  de minuit « de Salman Rushdie ou « Cette nuit, la liberté » de Lapierre et Collins.

😉 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.