Giri/Haji (Duty/Shame), quand le devoir fait face à la honte.

Une drôle de série policière qui voient s’affronter yakuzas et truands anglais et policiers nippons et britanniques à Tokyo et Londres.

Le résumé

Aidé par un jeune prostitué nippo-britannique, un détective tokyoïte, Kenzo, ratisse Londres pour retrouver son frère, impliqué avec les Yakuza et recherché pour meurtre.

La série

Étonnante série qui oscille entre policier haletant et drame familial shakespearien Giri/Haji constitue une véritable réussite par sa prise de distance sur les événements.

Dans une guerre de gangs japonais mais également anglais, est exposée une famille à son corps défendant. Les personnages projettent leurs personnalités sur l’écran avec, dans le même temps, une pudeur d’une très extrême sobriété et une vérité crue fascinante.

Sino-anglaise Giri/Haji se positionne parfois entre Snatch et films de yakuzas. Avec en outre, une bande son particulièrement bien choisie et un ton poétique étonnant dans ce type de série policière tout de même assez sanglante, le spectateur découvre avec délice une forme manière de vivre japonaise (?) où le respect des morts vient s’entrechoquer avec une cruauté parfois sordide.

😉 😉 😉

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.