Fashion Week de Joann Sfar : la BD hors normes et hors sol du moment !

Fashion Week, chez Dargaud, est une BD à ne pas mettre en toutes les mains. Grossière, vulgaire et très bavarde… elle est le reflet de ses héros : le Niçois et Loulou Crystal ex-star du porno… On s’étonne, mais on rit également beaucoup à cette BD hors normes et hors sol ! 

Le résumé

Jacques Merenda, alias le Niçois, passe une soirée aussi peu tranquille que d’habitude avec son amoureuse, Loulou Crystal. Un coup de fil, et les voilà en route au débotté pour la capitale – ils étaient à Nice, évidemment, où d’autre ? But du déplacement en terre hostile : un gros coup. Un très gros coup. Une vedette à détrousser, au sens figuré, cette fois. Des bijoux. En pleine Fashion Week, on peut être sûrs que les flics seront occupés à mater beaucoup plus bas qu’il ne faudrait pour surveiller les colliers, bagues, et autres colifichets de la vedette. Ça va être facile, dans deux jours, ils sont de retour sur la Côte…

Le livre

Il faut reconnaître à Joann Sfar, une imagination débordante. L’histoire qu’il nous narre ici est tellement outrancière… qu’on y croit (presque !). Fashion week est, en quelque sorte, la suite de son roman à succès, Le Niçois politicien librement inspiré par Jacques Médecin.

Le trait de son dessin est libre et les couleurs joyeuses donnent au livre en général l’aspect de ce qu’il est : une pochade distractive.

Par contre, l’abondance de textes peut être un repoussoir aux lecteurs qui apprécient les BD plus aérées… et peut-être aussi plus élevées dans la teneur du fond.

😉 😉

L’auteur

Joann Sfar est né en 1971 à Nice. Dessinateur et scénariste, il est le chef de file de la nouvelle génération qui a renouvelé la bande dessinée dans les années 1990. Il compte plus d’une centaine d’albums à son actif. Son chef-d’œuvre reste la série culte Le Chat du rabbin, publiée chez Dargaud et adaptée en 2011 sous forme d’un film d’animation récompensé par un César. S’il se définit comme un « dessinateur compulsif » qui ne peut rester une journée sans tenir un crayon, il s’est aussi essayé à d’autres genres. Il a réalisé plusieurs films, de Gainsbourg (vie héroïque) à La Dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil. Et cet homme d’images est aussi un homme de mots : il est l’auteur de plusieurs romans, dont Le Niçois (éd. Michel Lafon, 2016). En collaboration avec Christophe Blain, il a signé le scénario d’Amertume Apache, premier tome d’une aventure en deux volets du lieutenant Blueberry, publié en octobre 2019 chez Dargaud. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.