Big Little lies : une série de/et sur les femmes et pour mieux les comprendre

Oops… une nouvelle série américaine… sur TF1…. Avec pour sujet des mères et leurs rejetons… soft power quand tu nous tiens ! Pourtant, pourtant, la magie opère quand l’écriture est bonne (et également la musique tant la bande son est importante ici).

Le résumé

Quand Madeline, Jane et Celeste se lient d’amitié par l’intermédiaire de leurs enfants, elles ne se doutent pas qu’elles vont se retrouver, des mois plus tard, au centre d’un tragique accident, survenu à la fête de l’école. Qui est mort ? Qui est responsable ? Et pour quelle raison ? Secrets, rumeurs et mensonges ne faisant pas bon ménage, tout l’univers de la petite ville de Monterey va être secoué de violents soubresauts.

La série

Il faut reconnaître aux américains leurs talents scénaristiques et leurs capacités à définir des personnages aux caractères appuyés, et souvent passionnants. Avec Big Little lies, le spectateur est au prise avec 3 femmes puissantes aux destins entravés et aux volontés farouches…

2 d’entres elle, Reese Witherspoon et Nicole Kidman, sont à l’origine du projet de la série après avoir lu Petits secrets, grands mensonges (Albin Michel, 2016), de l’Australienne Liane Moriarty. Elles s’y attribuent 2 très beaux rôles, à la fois en puissance et en délicatesse sur une côte ouest américaine où les hommes semblent être les faire-valoir de leurs conjointes.

L’intrigue est intéressante (saison 2 pas encore visionnée), mais le plus addictif de cet ensemble est sans contexte l’histoire de ces 3 femmes et de la prunelle de leurs yeux, objet de tous les déchirements mais également de toutes les remises en question.

À rapprocher peut-être  sociologiquement parlant, de Desperate housewifes (saison 1), l’humour en moins et de Little Fires everywhere (voir ci-dessous)

Recommandé.

😉 😉 😉

Bande annonce

À rapprocher de

La série Little fires everywhere également avec Reese Whiterspoon.

/http://mictolblog.com/?p=8431#more-8431

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.