SÉRIE

Le serpent, une série qui ne vous glisse pas entre les doigts

Curieuse et inattendue courte série sur Netflix (8 épisodes), Le Serpent narre l’histoire vraie de Charles Sobrajh, sobrement interprété par Tahar Rahim.

LL’histoire

Dans les années 1970, l’impitoyable tueur Charles Sobhraj traque les touristes occidentaux qui font la route en Asie du Sud. Inspiré de terrifiants faits réels.

La série

Il faut être lucide sur cette série : elle ne mène pas à grand chose, raconte la vie d’un tueur en série (sans jeu de mots), est très bien interprétée et reconstitue avec minutie les années 70… 

Alors, qu’en reste t-il in fine ? On aimerait crier au génie ou à l’inverse à l’imposture, cependant malgré ses défauts, on la dévore et malgré ses qualités on la critique.

Avec des flash-backs fréquents et déstabilisants, le spectateur a du mal à suivre la chronologie du parcours des amants meurtriers. Et, dans le même temps si la reconstitution du Népal et de la Thaïlande est à l’instar de celle de Paris tout à fait juste, le spectateur là ne peut être que séduit.

On n’attendait pas Tahar Rahim dans ce rôle marmoréen et la surprise est totale, surtout après avoir visionné The Eddy… mais tout est juste dans cette série.


Donc à vous de voir (et c’est le cas de le dire).

Bande annonce

La véritable histoire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Sobhraj

La note de l'auteur

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page