SÉRIE

Paris Police 1900

Série historique de Canal Plus, Paris Police 1900 réunit les ingrédients d’une belle réussite. À ne pas manquer !

Evelyne Brochu (Meg Steinheil) VALIDEE

L’histoire

1899, la République est au bord de l’explosion, prise en étau entre les ligues nationalistes et antisémites et la menace anarchiste. Le cadavre d’une inconnue retrouvé dans la Seine va propulser un jeune inspecteur ambitieux au cœur d’une enquête criminelle qui révélera un lourd secret d’État. 

Il va croiser la route de Lépine, de retour à la tête d’une Préfecture vérolée par les luttes de pouvoir, de la première femme avocate et d’une courtisane reconvertie en espionne… Ces personnages que tout oppose vont s’unir pour affronter un coup d’état. La Belle Époque n’a de belle que le nom.

La série

2 niveaux de lecture s’entremêlent dans cette série de Canal Plus.

Le premier est entièrement dédié à une enquête policière à la facture classique, jouant de la rivalité entre anciens flics et modernes sous-tendue par un contexte politique intense. Le second est sociétal, tant la description de ce tournant de siècle est précise et devient même en quelque sorte acteur de la série. 

Dans Paris Police 1900, tout est dans le titre : la police et sa nécessaire mutation (anthropométrie, armement, collusions diverses…), la ville de Paris et sa concentration de pouvoirs et de contre-pouvoirs, et cette soi-disant Belle époque où l’affaire Dreyfus a révélé au grand jour l’omniprésence de l’armée dans le consensus national et l’antisémitisme primaire qui touchait toutes les couches de la population.

D’un point de vue cinématographique ou sérietographique (je me lance), Paris Police 1900 attire les regards grâce à plusieurs « ingrédients ».

Tout d’abord une maîtrise scénaristique évident (Fabien Noury –https://www.babelio.com/auteur/Fabien-Nury/2518 – son créateur est également scénariste  des BD Il était une fois en France chez Glénat et La mort de Staline chez Dargaud et qui a d’ailleurs inspiré le film éponyme).

Ensuite des moyens importants ont été attribués à la série, cela se voit et s’apprécie par la reconstitution de belle facture d’un Paris il y a un siècle.

Enfin, le choix d’acteurs peu connus du grand public (hormis Christian Hecq : Marc Barbé, Valérie Dashwood entre autres…) qui crédibilisent au mieux cette fiction si réaliste.

Paris Police 1900 une série politico-polaro-historique ambitieuse et réussie.

Bande annonce

À rapprocher de

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Lépine

La note de l'auteur :

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Un commentaire

  1. D accord avec l analyse ci dessus à 100% mais quelques remarques négatives
    Le son est parfois ( trop souvent ) médiocre voir mauvais
    La pénombre fait partie de l histoire mais par moment on ne voit rien
    Du coup j ai été parfois un peu perdu
    Cela reste une très belle série
    Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page