LIVRE

Il était deux fois … à ne lire qu’une fois !

Chez Fleuve noir et Pocket un petit polar de Franck Thilliez pour l’été.

L’histoire

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu’effrénée.
Jusqu’à ce jour où ses pas le mènent à l’hôtel de la Falaise… Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s’endormir avant d’être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre…
Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d’autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu’on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu…

Le livre

Avec ce livre, il est clair que le leadership du polar français n’est pas incarné par Frank Thilliez. En effet d’une idée de départ que l’on pourrait d’intéressante (pesons nos mots), l’auteur en fait un bloubiboulga indigeste et peu clair.

Pourtant, palindromes, anagrammes, labyrinthes, xiphopages, puzzles, mafia russe, Le Caravage, bipolarité, changements sociétaux se succèdent sans cesse dans une forme de tourbillon qui, in fine ne convint pas le lecteur. Qui trop embrasse mal étraint paraît-il et ici c’est le cas d’une indigestion dans l’approximation. Les personnages secondaires ne sont pas creusés, la révélation est bien mince, les disparues n’existent quasiment pas (c’est le cas de le dire).

Bref, un roman d’été en poche à lire sur la page, fatigué de son année… sinon lisez plutôt Paz de Cary Férey, le véritable boss du polar français.

L’auteur à La Grande Librairie

La note de l'auteur

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page