LIVRE

Intimité de Kureishi : non sans charme !

Le Héros de Hanif Kureishi, sans doute son double littéraire, est quelque peu dépressif… au point de nous faire presque partager cette dépression… une oeuvre intro prospective non sans charme malgré tout.

Le résumé

Sa décision est prise. Après six ans de vie commune, il quitte Susan, dès demain. Et ses deux garçons, trois et cinq ans, qui ne se doutent de rien. Radiographie d’une rupture et réflexion très sensible sur la paternité, la vie de couple et le laborieux apprentissage du bonheur.

Le livre

Petit livre, grands malheurs, l’intimité de Kureishi est dévastée par son désamour. Celui d’un homme pour une femme qui est autre aux yeux d’un mari désemparé par la teneur que prend sa vie.

Un peu larmoyant, parfois amusant sur les rapports de couple, Kureishi passe son temps à se poser des questions existentielles, et à se demander s’il va partir… ou pas !

Les rôle du père, celui du mari mais également celui de l’adultère  sont très présents et souvent touchants. Dépressifs s’abstenir…

😉 😉

La bio de Kureishi

Kureishi est né le à Bromley (Royaume-Uni), de mère anglaise et de père pakistanais. Il a étudié la philosophie à l’université de Londres.

Il s’est fait connaitre grâce à My Beautiful Laundrette, scénario de film dont le personnage principal est un garçon d’origine anglo-pakistanaise, homosexuel, qui grandit dans le Londres des années 1980. Le film, réalisé par Stephen Frears, a remporté le New York Film Critics Best Screenplay Award et a été nommé aux Oscars pour le prix du meilleur scénario. Kureishi a également écrit pour Stephen Frears le scénario de Sammy et Rosie s’envoient en l’air (Sammy and Rosie Get Laid).

Son roman Le Bouddha de banlieue (The Buddha of Suburbia, 1990) a reçu le Whitbread Award du meilleur premier roman et a été adapté en série télévisée (avec une musique de David Bowie).

En 1997, la nouvelle My Son The Fanatic est portée à l’écran sous le titre Mon fils le fanatique par Udayan Prasad sur un scénario de l’auteur.

Le roman Intimité (Intimacy, 1998) a provoqué un débat, car l’histoire évoque un homme qui se sent physiquement et émotionnellement rejeté par sa femme avec qui il a deux enfants et la quitte. Le débat ne portait pas sur le livre, mais sur le fait que l’auteur lui–même venait de quitter son épouse et ses deux fils. En 2000–2001 le roman a été librement adapté au cinéma par Patrice Chéreau. Le film a remporté deux Ours au Festival de Berlin : l’Ours d’or du meilleur film et l’Ours d’argent de la meilleure actrice pour Kerry Fox.

Bande annonce Intimité de Chéreau

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page