LIVRE

Je suis le carnet de Dora Maar : le Paris d’une époque !

Un livre, une enquête, une pochade… tout à la fois… Je suis le Carnet de Dora Maar ressuscite avec malice le Paris intellectuel et artistique des années 30 presque jusqu’à nos jours… Éclairant !

Le pitch

Il était resté glissé dans la poche intérieure du vieil étui en cuir acheté sur Internet. Un tout petit répertoire, comme ceux vendus avec les recharges annuelles des agendas, daté de 1951.
A : Aragon. B : Breton, Brassaï, Braque, Balthus… J’ai feuilleté avec sidération ces pages un peu jaunies. C : Cocteau, Chagall… E : Éluard… G : Giacometti… À chaque fois, leur numéro de téléphone, souvent une adresse. L : Lacan…
P : Ponge, Poulenc… Vingt pages où s’alignent les plus grands artistes de l’après-guerre. Qui pouvait bien connaître et frayer parmi ces génies du xxe siècle ?
Il m’a fallu trois mois pour savoir que j’avais en main le carnet de Dora Maar.
Il m’a fallu deux ans pour faire parler ce répertoire, comprendre la place de chacun dans sa vie et son carnet d’adresses, et approcher le mystère et les secrets de la « femme qui pleure ». Dora Maar, la grande photographe qui se donne à Picasso, puis, détruite par la passion, la peintre recluse qui s’abandonne à Dieu. Et dans son sillage, renaît un Paris où les amis s’appellent Balthus, Éluard, Leiris ou Noailles.

Le livre

Dora Maar fut la muse et la maîtresse en titre de Picasso de 1935 à 1945. Sa vie, sa carrière, son influence sont narrées par le biais d’un petit carnet qui révèle par les noms qui y sont inscrits à la fois ses amitiés et ses relations, mais surtout le dessous d’un Paris artistique foisonnant de talents.

Henriette Dora Markovitch, croate, argentine, française, photographe, peintre et muse cumule les célébrités sur ce petit carnet découvert par inadvertance : André Breton, Jacqueline Lamba, Anne de Staël, Paule du Bouchet, Pablo Picasso, Françoise Gilot, Etienne Périer, Simone de Beauvoir, Jacques Prévert, Georges Bataille, Simone Weil, Cocteau, Éluard…

On y redécouvre au fil des pages l’intellectualisme, la recherche permanente et la mixité des arts dans une époque ébouriffée puis bouleversée par la guerre.

Un livre intéressant à plus d’un titre.

Le livre à la FNAC, mais c’est beaucoup mieux chez votre libraire :  https://livre.fnac.com/a13408076/Brigitte-Benkemoun-Je-suis-le-carnet-de-Dora-Maar#ficheResume

Sa vie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dora_Maar

La note de l'auteur

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page