BDMUSIQUE

Love me please – Une histoire de Janis Joplin (1943-1970)

Tout est dans le titre, aimez-moi… mais aussi écoutez-moi. Ce talent brut disparu à 27 ans, tout  comme Jimi Hendrix et Jim Morrison a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique. Cette BD en dresse un portrait particulièrement attachant.

Révélatrice d’un génération nord américaine née après guerre, Janis Joplin est le symbole du vivre vite et mourir jeune revendiqué par une partie de la jeunesse des sixties. Née en 1943 à Port Arthur dans un Texas conservateur, traditionnaliste et raciste, Janis va très jeune marquer ses distances par rapport aux convenances et aux institutions en payant parfois le prix fort étant l’objet de railleries et de ségrégations. 

À l’image du titre de la BD, Janis n’aura de cesse que d’être aimée et d’aimer. Son talent ne pouvait être ignoré, au hasard des rencontres et des opportunités, celle qui possède une voix unique une détermination sans faille, une liberté totale et excessive envers le sexe la drogue et l’alcool, va se révéler au monde. Malgré Monterey, Woodstock et une célébrité mondiale, Janis va être entrainée par ses démons, pour en 1970 rejoindre le club des 27. 

Factuelle, bien documentée cette histoire de Janis Joplin est une immersion totale dans la période des années 60 aux USA, mélange d’espoirs parfois naïfs et de mal être, les deux propices aux expérimentations et excès de stupéfiants, d’alcool ainsi que d’expérience mystique. Dans ce contexte le météore Janis Joplin, en 4 albums, a écrit sa légende qui perdure 50 ans après. La BD rend hommage à son talent.

Pascal Diancourt

Écoutez Janis

Sa vie en film

The Rose

Pour aller plus loin

https://janisjoplin.com

https://fr.wikipedia.org/wiki/Janis_Joplin

Note de l'auteur :

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page