SÉRIE

Mystery Road : à la découverte d’une autre Australie

Mystery Road nous fait découvrir un autre visage de l’Australie, loin des clichés touristiques. À découvrir sur Arte ou Canal VOD.

L’histoire

Jay Swan (Aaron Pedersen) et Emma James (Judy Davis) expriment leur désaccord sur l’enquête en cours, épisode 6, “Mystery Road” de Rachel Perkins

Inspecteur de police, Jay Swan est envoyé dans l’Outback australien pour enquêter avec l’aide de la chef de la police locale sur la disparition mystérieuse de deux jeunes ouvriers agricoles en plein désert.

La saison 1

Il faut être réaliste, l’intrigue policière à proprement parler de Mystery Road n’est pas l’intérêt principal de cette série. En effet, trafics de drogues et d’influence sur fond d’aventures amoureuses ne sont pas des plus captivants.

Pourtant, Mystery Road donne au spectateur exigeant qui regarde Arte (c’est ce que l’on dit…) l’envie pressante de soulever une paupière après l’autre, car la trame géographique et humaine sur laquelle est bâtie la saison 1 est le Outback australien et les aborigènes.

À l’instar de toute série venue tout droit du bout du monde, le spectateur (toujours exigeant et vigilant) a la nécessité d’apprentissage du milieu, de la temporalité et des rapports humains tous bien différents de nos propres standards. Et c’est là que la série fait mouche en nous proposant une lecture de l’Australie à travers le prisme d’une rivalité (antagonisme) entre habitants des origines et possédants d’aujourd’hui qui, bien évidemment, ne sont globalement pas les mêmes.

Alors, ici pas de révolution narrative ou d’introspection géopolitique, mais une bonne série qui donne à apprendre une vie éloignée de la notre dans une nature sauvage et envoutante à l’envi.

Bande annonce

La note de l'auteur

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page