François Truffaut : la bd de l’homme qui aimait les films (et les femmes)

Vient de paraître chez Glénat, une très bonne biographie de Truffaut qui revient à la fois sur sa vie personnelle et sa vie d’auteur.

Le résumé

Paris, 31 janvier 1981, 6e cérémonie des César. François Truffaut rafle la quasi-totalité des trophées de la soirée pour son chef-d’œuvre Le Dernier métro. Comme un symbole, le film qui se déroule pendant l’Occupation renvoie à cette période tourmentée pendant laquelle le jeune Truffaut s’est justement pris de passion pour le cinéma, passion qui le fera progressivement entrer dans ce monde… Protégé d’Henri Langlois puis secrétaire particulier d’André Bazin, il entre en effet dès le début des années 1950 comme critique aux Cahiers du cinéma où ses textes pamphlétaires font grand bruit. C’est ici, aux côtés de Claude Chabrol, Jacques Rivette, Jacques Demy, Éric Rohmer et Jean-Luc Godard, qu’il lancera la Nouvelle Vague, ce genre cinématographique français par excellence qui continue de faire rêver les cinéastes du monde entier.

Après Lino Ventura, Sergio Leone et Alfred Hitchcock, la collection « 9 ½ » se consacre un autre monstre du cinéma français et international, l’un des seuls à avoir à ce point concilié succès critique et public durant toute sa carrière. L’histoire d’un homme qui aimait le cinéma… et les femmes.

La critique

La vie de François Truffaut est une véritable histoire de cinéma. Les péripéties y sont nombreuses : adopté avant la guerre, enfant voyou, cinéphile puis cinéaste, engagé politique, déserteur, amoureux des femmes (nombreuses autour de lui), metteur en scène renommé et adulé… La BD qui détaille son parcours tant personnel qu’artistique est un véritable outil de précision.

Les rencontres, les dates, les échecs et réussites y sont narrés par le truchement d’un dessin et une mise en page simples qui soutiennent parfaitement le propos avec sobriété.

Une belle réussite.

😉 😉 😉

Un extrait

https://www.glenat.com/9-12/francois-truffaut-9782344027059

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.