New York Cannibals : une BD à dévorer d’urgence !

Grande inspiration, grande BD, New York Cannibals de Boucq et Charyn vous plonge au sein du New York des années 90, pour notre plus grand plaisir.

Le résumé

New York, 1990. Pavel tient son salon de tatouage. Sa protégée, Azami, est policière et culturiste. Lors d’une intervention, elle découvre un bébé abandonné dans une poubelle. Incapable d’enfanter à cause des traitements qu’elle a infligés à son corps, elle décide d’adopter l’enfant. Pour le protéger, elle remonte la piste d’un trafic de bébés, et découvre qu’il semble lié à un mystérieux gang de femmes qui dévorent leurs ennemis. Étrangement, les fantômes du goulag dans lequel Pavel a grandi semblent être à l’origine de ces atrocités. 

Le livre

Grâce aux dessins si spécifiques de Boucq, ce grand nom de la BD (Grand Prix du Festival d’Angoulême 1998), New York Cannibals prend un aspect contemporain éloigné de l’ésotérisme potentiel initié par le romancier américain Jérôme Charyn. 

Suite de Little Tulip paru il y a 20 ans, la bd se concentre sur les 2 personnages principaux tout en développant une intrigue riche en caractères tout droits issus d’une cour des miracles contemporaine. Le traité graphique de Boucq ainsi que sa mise en images aux découpages très travaillés forment un ensemble fluide à la lecture tout en soutenant un propos très sociétal.

Et pour en savoir plus et vous procurer la bd : https://www.lelombard.com/bd/new-york-cannibals/new-york-cannibals

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.