Cinéma

Dune : ne passez pas à côté !

Magistral roman de Frank Herbert, Dune adapté au cinéma est chaudement recommandé

L’histoire

Paul Atreides, jeune héritier aussi doué que brillant, est voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Le film

Comparaison n’est bien évidemment pas raison cependant, le roman fleuve de Frank Herbert est un tel monument que l’on ne peut envisager son adaptation cinématographique, sans se pencher sur cette œuvre de référence.

L’intrigue de Herbert est vaste, si vaste même qu’elle génère encore aujourd’hui foultitude de commentaires. Un empire futuriste régi par des familles au sens féodal du terme, sous l’emprise de religions secrètes (Bene Gesserit), utilisatrice du voyage intersidéral grâce à la fameuse épice d’Arrakis… L’auteur invente un monde complexe aux réminiscences troublantes avec notre quotidien.

Coupé du monde vivant et de son moi intérieur, l’homme semble rongé par son appétit féroce et destructeur. Dune replace l’humanité face à ses contradictions en la confrontant à la nature brute et sauvage où l’humilité seule permet d’y trouver sa place.

Le lecteur doit accepter de s’y perdre un peu au début (on pense au livre de Tolkien Le seigneur des Anneaux) pour découvrir un univers foisonnant et non moins passionnant.

Alors le film de Villeneuve ! Même si le réalisateur a quelque peu loupé son Blade Runner et même si Premier contact était une incursion remarquée dans le domaine de l’anticipation, on peut être bluffé par ce premier opus (second volet dans 3 ans !!!).

Le côté épique du récit est bien présent, le spectacle visuel est idéal (avec une belle reconstitution du désert et des vers d’Arrakis, pas si évidente), les acteurs sont tout à fait dans leurs rôles respectifs et la réalisation maîtrisée. 

Ainsi donc, au contrario de Star warsDune est certes un chef-d’œuvre de science-fiction futuriste, mais également un film qui parle du monde d’aujourd’hui.

On se décale du livre et surtout de la première partie très descriptive du contexte impérial, politique et religieux de l’époque, mais comment procéder autrement que par une simplification et une découverte progressive ?

Évidemment, tout n’est pas parfait, et la froideur de ce premier opus peut déranger certains spectateurs, mais le livre lui-même n’est pas un exemple de sensualité et de tendresse…

On attendra donc 3 ans (pffff… ;-( ) pour connaître le dénouement de Dune. Durant cette attente, on relira avec plaisir la saga de Frank Herbert, et si l’on souhaite se passionner pour une autre vision du monde, nous recommandons chaudement la lecture de Fondation de Isaac Asimov, et du Monde des Non-A de A.E. Van Vogt.

Bande annonce

Citation

« Je ne connais pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi.
Litanie contre la Peur du rituel Bene Gesserit »

Note de l'auteur

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page