BD

Face de lune : l’autre chef d’œuvre de Jodorowsky

Alejandro est un touche-à-tout de génie et particulièrement dans le domaine de la BD. Face de lune, née de sa collaboration avec le dessinateur François Boucq en est l’une des meilleures preuves (après L’Incal bien entendu).

Le résumé

Né à l’aube des années 1990 dans les pages de (À Suivre), Face de Lune met en scène Damnuestra, une île dont la population vit sous un joug dictatorial, en proie à des vagues gigantesques qui ravagent tout sur leur passage. Une île en attente d’un sauveur. Lequel sera Borrado, un personnage sans visage, capable de dompter les vagues. Récit graphiquement très ambitieux dont le scénario interroge, en creux, l’histoire du XXe siècle, Face de Lune a ouvert le bal de 20 années de collaborations fructueuses entre François Boucq et Alejandro Jodorowsky : la rencontre de deux géants du 9e Art.

Le livre

Cité-citadelle, ville-état, société policière, mysticisme, héros « anti-héros », l’univers de Jodorowsky que l’on connaît bien grâce, entre autres, à L’Incal a fait de nouveau l’objet d’une BD hors normes, désormais en intégrale luxueuse en deux volumes.

Le dessin de François Boucq au service de l’imaginaire bouillonnant de Jodorowsky fait merveille dans cette aventure hors du temps, mais pas hors sol…. Puisqu’on pense bien évidemment, toute raison gardée, au livre de Damasio La zone du dehors.

Scènes à grand spectacle, courses-poursuites, personnages typés à l’extrême, haute technologie, croyances d’un autre âge se fondent sous la main ferme de Boucq… un véritable enchantement.

😉 😉 😉

Et pour ceux qui ne connaissent pas Jodorowsky :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page