BD

L’homme de l’année 1989 a arrêté les chars…

Poussière nous finirons poussière… mais nous pouvons continuer à vivre dans l’esprit de ceux qui nous suivent. C’est la volonté d’une très belle collection qui retrace la vie/l’action/ le poids d’hommes et de femmes à travers les siècles. Le tome 16 de L’homme de l’année nous entraine à Pékin en 1989…

Le résumé

Dix ans après le massacre, sur la place Tiananmen déserte, Lee Lang observe la cité interdite. Elle revient en Chine après 10 années d’exil. Elle a rendez-vous avec l’ombre jaune, le sinistre chef des services secrets chinois de l’époque. Que vont-ils se dire ? Elle, l’ancienne étudiante révoltée et lui le principal responsable du massacre ?

Le livre

Tome 16 d’une collection unique et originale (les grands hommes –femmes-), 1989 revient sur un événement hors du commun, celui d’une « révolution » au cœur de Pékin.

Menées principalement par des jeunes chinois,  les manifestations se sont succédées en 1989 et ce livre (de manière imaginaire) revient sur l’illustre inconnu qui a défié les chars sur la place Tienanmen. Le parallélisme entre un ancien dirigeant et une ex-étudiante éclaire les tourments des 2 camps qui se sont affrontés durant cette période.

Pour accompagner ce scénario audacieux, le dessin se veut contemporain dans une ligne assez classique mais parfaitement porteuse du propos.

Un album à lire et à conseiller.

😉 😉 😉

. Auteurs : Jean-Pierre Pécau / Gin  . Date de parution : 15 Janvier 2020  . Éditeur : Delcourt

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page