Cinéma

Wesh La daronne Huppert

Sur Canal Plus, La daronne avec Isabelle Huppert est une série B française distrayante mais embarrassante sous certains points.

L’histoire

Patience Portefeux est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphoniques pour la brigade des Stups. Lors d’une enquête, elle découvre que l’un des trafiquants n’est autre que le fils de l’infirmière dévouée qui s’occupe de sa mère. Elle décide alors de le couvrir et se retrouve à la tête d’un immense trafic ; cette nouvelle venue dans le milieu du deal est surnommée par ses collègues policiers “La Daronne”.

Le film

Ne boudons pas notre plaisir d’une comédie policière déjantée, irréaliste et tirée par les cheveux. Mais quel talent de la part de Isabelle Huppert à se fondre dans un rôle que l’on peut qualifier de contre-emploi lorsque l’on suit son parcours théâtral.

Maintenant, le fait d’accepter une histoire absolument pas crédible ne peut valider les clichés tenaces, stéréotypes socio-culturels, de maghrébins voleurs, de chinois discrets et organisés, de policiers surmenés et de bourgeois dépassés…

C’est là la limite de la farce du film de Jean-Paul Salomé, malgré tout acceptable, avec ses énormités ; d’autant que Isabelle Huppert aux sacs Tati, abaya noire, foulards aux tons criards, lunettes de soleil, est en roue libre et assez drôle.

Le spectateur s’amusera devant cette série B française distrayante mais embarrassante sous certains points.

La note de l'auteur

User Rating: Be the first one !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page