Knock Out ! Le boxeur sonné par la vie.

Biographie romancée de Émile Griffith en BD, Knock out ! chez Casterman est la vraie révélation d’une époque et d’un homme.

Le résumé

Quand la haine engendre la mort, quelle place pour le pardon ?

Une ville, la nuit. Un homme est passé à tabac dans une ruelle par un groupe hurlant des insultes homophobes. Abandonné en sang dans le caniveau, il est abordé par une mystérieuse silhouette encapuchonnée, qui recueille sa confession.
Né en 1938 dans une île des Caraïbes, Emile Griffith émigre aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale, où, devenu modiste, il confectionne des chapeaux pour femme. Jusqu’au jour où son patron repère son impressionnante musculature, due à une jeunesse passée à trimer dans des exploitations agricoles, et le présente à un entraîneur de boxe.

Doué, Emile va rapidement grimper les échelons, mais avec le succès viennent la jalousie et les injures contre ce boxeur qui préfèreles hommes…
Le tragique destin du premier champion du monde de boxe homosexuel.

Le livre

Biographie romancée du boxeur  Émile Griffith en BD, Knock out ! chez Casterman est la vraie révélation d’une époque et d’un homme.

Pour l’époque, il s’agit des Etats-Unis à la fin des années 50. Nul besoin d’être historien pour savoir que la ségrégation raciale (peut-on écrire ce dernier mot ?) y régnait. La couleur de peau était (et est encore) un handicap, malgré plusieurs titres de champions du monde gagné par Émile Griffith. Et quant à l’homme, son parcours, son homosexualité cachée ajoutait un nouvel handicap (peut encore le dire encore aujourd’hui ?) à sa vie courageuse et sa détermination.

De la jeunesse de Émile Griffith premier champion du monde homosexuel noir de boxe, son ascension, sa passion pour les chapeaux… l’auteur allemand dresse un portrait tout en finesse par le biais d’un dialogue imaginaire avec Benny Pater, victime du combat historique qui opposa les 2 champions (voir vidéo ci-dessous*).

Le dessinateur Reinhart Kleist, qui avait déjà abordé le domaine sportif dans  Le boxeur, récit de la vie d’un déporté juif de la Seconde Guerre mondiale, fait beaucoup penser à  Will Eisner. Semi-réalisme, utilisation du noir et blanc et mise en scène (et en bulles) assez photographique offre une fluidité constante.

On se passionne pour Émile et sa vie de hauts et de bas, achevée dans les affres des remords.

Une très belle histoire.

😉 😉 😉 😉

Casterman Reinhard Kleist 160 pages – 17.2 x 24.1 cm Souple – Noir et blanc – Broché ISBN : 9782203211520

Sa biographie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Emile_Griffith

*Le combat historique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.