Cinéma

Fête de famille : défaite du cinéma d’auteur ?

Comédie française de 2019, Fête de famille de Cédric Kahn nous ennuie autant qu’il nous déçoit. Est-ce réellement un film d’auteur à la française ? Espérons que non…

Le résumé

“Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’aimerais qu’on ne parle que de choses joyeuses.” Andréa ne sait pas encore que l’arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

Le film

Oops, le cinéma dit d’auteurs où les situations psychologiques priment sur la narration est de retour ! Avec Fête de famille on atteint même un paroxysme de vacuité par la mise en situation d’une famille déchirée par la maladie et le repli sur soi. Très bien interprété, cet objet cinématographique devrait nous faire revenir aux temps des magnifiques productions sur la famille à l’instar de Festen (film danois de 1998).

Mais ici, patatras, sans imagination de mise en scène, sans recul face à des personnages enkystés et quelque peu stéréotypés, le spectateur ne s’ennuie pas. Il s’étonne simplement de devoir s’intéresser à un (des ?) sujet aussi peu… intéressant.

Bande annonce

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page