Cinéma

Lé vérité : quand la famille n’existe pas

Le nouveau film de kore-Eda devait avoir pour sujet principal la famille. Or, en mettant en scène un formidable duo d’actrices (Deneuve-Binoche), le réalisateur se laisse séduire par elles et en oublie son sujet…

Le résumé

Fabienne, icône du cinéma, est la mère de Lumir, scénariste à New York. La publication des Mémoires de cette grande actrice incite Lumir et sa famille à revenir dans la maison de son enfance. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation : vérités cachées, rancunes inavouées, amours impossibles se révèlent sous le regard médusé des hommes. Fabienne est en plein tournage d’un film de science-fiction où elle incarne la fille âgée d’une mère éternellement jeune. Réalité et fiction se confondent obligeant mère et fille à se retrouver…

Le film

On se sent un peu contrit devant la nouvelle « leçon » de famille que nous délivre Kore-Eda. Son regard acéré sur les rapports intra-familiaux a fait notre bonheur dans ces derniers films (Tel père tel fils tout particulièrement). Or, dans ce nouveau chapitre, l’observation tourne à vide comme phagocytée par le remarquable jeu d’acteurs de Deneuve, Binoche et consorts.

La première interprète une grande actrice qui, dans le film, joue une grande actrice qui joue un rôle d’actrice. La mise en abyme perd le propos initial et nous délivre une comédie mollassonne sur une diva vieillissante et aux angoisses existentielles qui ne paraissent pas déclencher un intérêt quelconque même passager.

Bande annonce

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page