BD

Sous le soleil de minuit avec Corto Maltese

Casterman a relancé Corto Maltese par la grâce d’une 13e aventure du dandy poète et aventurier. Alors, à lire ou à fuir ?

Le résumé

1915. Tout juste arrivé à Panama aux côtés de Raspoutine, après ses aventures dans le Pacifique et en Amérique du Sud, Corto Maltese est déjà sur le départ ! Cap sur San Francisco et son Exposition internationale, où il espère retrouver un ami de longue date, l’écrivain Jack London. Las !

L’auteur mélancolique de L’Appel de la forêt a déjà mis les voiles pour Mexico, afin de couvrir la révolution de Pancho Villa. Il a néanmoins laissé derrière lui un dernier message, priant Corto de remettre une lettre à une certaine Waka Yamada, ancienne star de saloon à Dawson City, durant la ruée vers l’or, reconvertie en militante contre la traite des blanches en Alaska. Voilà l’aventurier en route pour un long périple dans les étendues glacées et sauvages du Grand Nord, un voyage semé de périls et de menaces sans nom. Car sous le soleil de minuit rôdent bien d’autres prédateurs que les loups et les ours…

Le livre

Orphelin de Hugo Pratt (décédé en 1995), Corto Maltese est revenu pour sa 13e aventure dans une reprise assez fidèle graphiquement au dessin originel.

Tout est parfait dans ce 13e opus : les personnages, la nonchalance de Corto, le fondement historique, les rencontres inédites (Jack London), les décors… et la lecture est facile et agréable.

Cependant, même si le dessinateur Rubén Pellejero et le scénariste Juan Diaz Canales se sont emparés des codes de Pratt, ils n’ont pas forcément saisi le mythe que représente son héros.

Noblesse d’âme, poésie, nostalgie, détachement et humour forgent le caractère unique de cet héros aventurier… ce qui émane peu de ce bon livre quelque peu sans ressort.

Donc, si vous êtes aficionados, laissez-vous porter… mais si vous êtes novice en Pratt, démarrez plutôt par les albums d’origine.

😉 😉

Bande annonce

Interview des auteurs

https://www.casterman.com/Bande-dessinee/Interviews/Interview-Juan-Diaz-Canales-et-Ruben-Pellejero-09-2015

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page