Jetez vous dans le grand bain sans tarder

Film bancal, attachant, très bien interprété… le Grand Bain est la jolie comédie française de ce début d’automne.

Le pitch

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

Le film

Le Grand Bain est un « Full Monty »  (1997) à la française. Des écorchés, des déclassés et de l’humour… Par rapport à ce monument cinématographique, la volonté didactique de Lellouche est trop évidente (sa scène d’introduction et sa scène finale sont de trop), et les personnages peut-être trop nombreux… du coup le film est long (2h) même si  on ne s’ennuie à  aucun moment et que l’on apprécie ce moment.

Le casting est magnifique  de Virginie Effira, au lunaire Philippe Katherine en passant par l’impeccable Canet, l’habituel Poelvoorde, l’inépuisable Mathieu Amalric (à mille lieux de son personnage dans Le Bureau des Légendes Saison 4),  le Jean-Luc Anglade des grands moments (à l’opposé de son rôle dans la série Braquo), Marina Fois toujours juste, et Leïla Bekhti inénarrable.

Bref, courrez-y ! Un bon scénario, des acteurs au top et une bonne réalisation font de film, malgré ces petits défauts, un excellent divertissement, visible qui plus est en famille.

😉 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.